Mieko Miyazaki koto,koto basse,chant
Sylvain Roux fifres (alto, basse), chant

Sylvain Roux et Mieko Miyazaki réalisent une douce collision entre des bribes de chansons japonaises et occitanes et imaginent une musique traditionnelle improvisée. La surprise, l’émotion, la respiration commune dans l’instant présent donnent l’impression d’un concert-ballade résultant de cette joute amicale

Références : Festival De Bouche à Oreille à Parthenay (79), Festival Planètes Musiques à Nanterre (92), Festival Boulevard du Jazz à Melle (79), Festival Les Joutes de Correns (83), Journées Européennes du Patrimoine au Conservatoire Occitan de Toulouse…

Ce concert inhabituel est un immense pont jeté entre deux extrêmes, l’Orient et l’Occident, une rencontre étonnante et originale composée de deux cultures éloignées, une douce collision entre des bribes de chansons traditionnelles japonaises et occitanes utilisées comme ferment et support pour imaginer une musique traditionnelle improvisée. Mieko Miyazaki et Sylvain Roux souhaitent dévoiler et partager leurs traditions multiséculaires et font le choix audacieux de créer ensemble une matière musicale composite inédite, avec le souci permanent de l’étirer au maximum, comme un élastique, dont les extrêmes s’éloignent et se rapprochent inexorablement. Grâce à l’improvisation, la musique de ce duo acoustique naît et se développe dans l’instant présent, pleine de surprise et d’émotion, à la recherche d’une respiration commune et d’une osmose délicate ; le résultat de cette joute amicale donne l’impression d’une sorte de concertbalade réinventé chaque fois, au gré des envies et de l’inspiration des deux artistes, qui écrivent ainsi, en direct, une curieuse rhapsodie pour une nouvelle galaxie : « Extremis » !