Flûtiste de formation, il explore, de 1970 à 1980, les musiques médiévale, Renaissance, baroque et classique. Il se passionne ensuite pour l’étude et la pratique des musiques traditionnelles et populaires, découvre le fifre grâce à Christian Vieussens et joue avec la formation de ce dernier de 1985 à 1990. Parallèlement à ses activités de musicien, il est chargé de missions pour les musiques traditionnelles, de 1985 à 1986, au sein de la Délégation Départementale à la Musique de la Dordogne, occupe ensuite, entre 1986 et 1997, les fonctions de responsable de la Sonothèque des Archives Départementales de la Dordogne, et effectue, en particulier, des collectages de témoignages oraux sur l’histoire du bal et de la musique populaire en Périgord sur la période 1860-1960. De 1994 à 1997, il est Président du Carrefour des Musiques et Danses Traditionnelles en Aquitaine. Sa démarche et sa réflexion sur la fonction de la musique traditionnelle contemporaine et l’improvisation l’amènent à partager les travaux d’expérimentation de la Compagnie Bernard Lubat avec laquelle il sillonne la France de 1990 à 2000. Ces pérégrinations uzestoises lui permettent de côtoyer sur scène François Corneloup, André Minvielle, Marc Perrone, Louis Sclavis, Michel Portal… Il se produit aussi, lors de diverses prestations, avec Michel Macias, Francis Mounier (L’Occidentale de Fanfare), Alain Bruel, Xavier Vidal, Alain Cadeillan… Titulaire du Diplôme d’Etat de professeur de musique traditionnelle, il conçoit et coordonne, de 1994 à 2008, les stages-concerts de musiques improvisées, à l’Ecole Britten de Périgueux. (Institut Supérieur de Musique). Parmi les nombreux intervenants invités lors de ces sessions, citons Benat Achiary, Jacques Di Donato, Dominique Regef, Jean-Marc Padovani, Valentin Clastrier, Michel Marre, Alfred Spirli, Miqueù Montanaro , György Kurtag Jr. … Il intervient également, dans le cadre de projets ponctuels, au Conservatoire de Musique de la Dordogne. De 1995 à 2005, en duo avec Jérôme Martin, il se consacre au théâtre burlesque musical à travers deux spectacles, La Conférance, puis Les Guides, mis en scène par Gilles Defacque, directeur-clown du Prato, Théâtre International de Quartier à Lille. A partir de 2004, il développe un travail personnel autour de la musique électroacoustique, suscite des rencontres/performances, notamment avec Patrick Auzier (pyrotechnicien), Patrick Deletrez (plasticien), François Rossé (musicien, compositeur), Etienne Rolin (musicien, compositeur, peintre), Mieko Miyazaki (musicienne, chanteuse), Sylvaine Hélary (musicienne) et Gilles Estran (danseur) auprès duquel il se forme également à la danse contact-improvisation. En 2006, il crée, à Razac de Saussignac (Dordogne), L’insoliste, lieu de formation et de recherche autour de l’improvisation. Depuis 2008, il enseigne le Soundpainting au Conservatoire Municipal de Musique de Périgueux.