Mieko Miyazaki

Play Video about trio saiyuki

Saiyuki

Nguyên Lê – guitare & laptops
Mieko Miyazaki – koto & voix
Prabhu Edouard – percussions & voix
Hariparasad Chaurasia – bansuri

Saiyuki est le nom japonais pour « Le voyage en Occident », le célèbre roman chinois du XVIe siècle de Wu Cheng’en. Ce roman conte l’expédition en Inde au VIIIe siècle, du bonze Xuanzang à la recherche de textes bouddhiques sacrés.

Dans ces aventures fantastiques, il est surtout aidé par le roi des singes SunWukong. C’est un personnage plein de malice, doté de pouvoirs magiques ; il peut voler sur les nuages ou se transformer en génie ou en monstre fabuleux. Le roi des singes chinois a un frère indien : Hanuman, l’un des deux les plus populaires de l’hindouisme.

Partout en Asie, « Le voyage en Occident » est à la base d’une multitude d’adaptations qui vont des rouleaux peints, de l’Opéra de Pékin, de l’Opéra Pop de Damon Albarn, aux mangas, feuilletons télévisions ou jeux vidéo comme DragonBall Z.

J’ai voulu prendre ce voyage en Occident comme symbole des voyages, réels ou imaginaires, qui nous amènent à créer cette musique. Comme la quête d’un secret qui doit nécessairement passer par l’aventure de l’Ailleurs, tout en gardant le plus précieux des trésors : notre identité.

Du Vietnam à l’Inde en passant par le Japon, nous tisserons les fils de soie qui peignent le visage d’une Asie sans frontières. À chacun son centre cardinal (l’Occident mentionné dans le roman chinois était l’Inde), qui ici explose : Le Centre est multiple, le dialogue est lancé, les correspondances sont ouvertes : fêtons cela en musique !

Nguyên Lê